La Chapelle-Neuve

Plu.Rappel des enjeux, orientations et dispositions réglementaires

Charlotte Le Talour, urbaniste (BET EOL Vannes) a animé la réunion publique et a souligné que le Plan local d’urbanisme cristallise toute la réglementation supra communale et notamment le Scot du Pays de Pontivy.

La municipalité organisait, jeudi 10, à la salle polyvalente, une seconde réunion publique concernant l’élaboration du Plan local d’urbanisme. Cette réunion était animée par Charlotte Le Talour, urbaniste au bureau d’études EOL de Vannes accompagnée d’Anne Sorel, maire, et de ses adjoints et élus qui ont pu répondre aux questions émanant des Chapelleneuvois.

Durant cet échange, un rappel des enjeux du territoire et du scénario de développement retenu et des orientations du Padd, les dispositions réglementaires ont également été expliquées. Enfin, un bilan des surfaces et consommations foncières a été fait. La suite de la procédure a aussi été notifiée.

 

Un territoire attractif

 

Le territoire est attractif. C’est un territoire résidentiel. Les équipements et les infrastructures répondent aux besoins de la population : une commune agricole, de vastes massifs boisés, un bourg qui offre un beau potentiel de densification.

Le Plu, en tenant compte des objectifs du Scot, a pour but de préserver le cadre de vie, protéger le patrimoine naturel, dynamiser le centre-bourg, accompagner et maîtriser le développement du territoire, définir un objectif d’accueil de population, définir un objectif de réduction de la consommation foncière. Désormais, on ne pourra construire que dans le bourg, 54 logements dans les 10 prochaines années. Un projet de commerces de proximité est aussi prévu. Points clés à retenir : seulement 0,6 ha en extension d’urbanisation, 61 % de la commune en zonages agricoles, 37,5 % de zonages naturels.

 

Le 14 janvier 2019

< Revenir aux actualités